Retour à la page d'accueil envoyer un mail
La démarche Le livre Les photographies Pour commander

La démarche photographique :
 
      Les seules régions qui sont encore inaccessibles au voyageur, le sont pour des raisons politiques. Les progrès du matériel photographique sont tels que les belles images des lieux supposés exotiques, touristiques ou pittoresques foisonnent.
 
Dans le même temps, la vie quotidienne et ses trajets répétitifs incitent rarement le passant à regarder son environnement immédiat et à prendre conscience de sa dimension esthétique. Même le touriste pour qui la France est une destination lointaine, ne sort guère des itinéraires balisés par la littérature ou les guides.
 
On peut se demander si les terra incognita du XXI ème siècle, ne sont pas les zones les plus fréquentées de la planète, les banlieues des grandes cités.
 
Depuis 1989, j'ai réalisé des milliers de photographies sur la ville d'Issy les Moulineaux. La ville est un organisme vivant que le photographe ne peut jamais appréhender dans sa totalité. Le sujet est inépuisable et ne cesse de se transformer.
Photographe du quotidien, c'est la proximité apparente du sujet qui est à l'origine de mon travail.

 
C'était il y a peu, avant le tram val de seine,
La démarche éditoriale :
 
      Si une photographie n'est qu'un clin d'oeil, la réunion de 25 photographies au sein d'un ensemble structure un discours.
 
Maîtriser l'édition de ses images de la prise de vue à l'édition finale, a toujours été le rêve de nombreux photographes.
 
Les imprimantes personnelles semblaient apporter une réponse à ce désir, mais jusqu'à présent, la technique ne permettait pas de concilier qualité du résultat et conservation dans le temps des images. Ce n'est désormais plus un problème grâce aux encres pigmentées de l'Epson 2100.
 
Pour cet ouvrage, j'ai sélectionné 26 images antérieures à 1994. Le temps a permis de dépasser le caractère nécessairement anecdotique, propre à toute photographique, et de révéler sa dimension symbolique. Il a introduit à la fois une distance vis à vis de ce qu'elle a isolé et singularisé, et une proximité, car curieusement, même si le lieu photographié a changé, on reconnaît immédiatement Issy les Moulineaux.